Avec les acteurs régionaux pour booster le solaire

Partenord Habitat porte actuellement six projets visant à développer le recours à l’énergie solaire dans le cadre d’un contrat de développement des énergies renouvelables en partenariat avec l’ADEME et la région Hauts-de-France.

L’objectif est d’intégrer et de fiabiliser des solutions solaires efficaces et à coûts maîtrisés, de réduire l’impact de l’augmentation des prix de l’énergie sur les charges de nos clients-locataires et de contribuer à la production d’énergie locale propre.

Répartis sur la métropole lilloise, le Dunkerquois et le Douaisis, ces expérimentations concernent un total de 563 logements. Quatre sites, l’immeuble Bonpain à Dunkerque, la résidence Salamandre aux Epis de Sin-le-Noble, le bâtiment Albatros à Lys-lez-Lannoy et le bâtiment Stendal à Roubaix, bénéficieront d’un approvisionnement en énergie renouvelable par des panneaux solaires thermiques, sur des bâtiments collectifs classés en étiquette D et pourvus d’un dispositif de production de chaleur collective. Pour les deux autres sites, les immeubles Claeyman et Diderot à Dunkerque et la résidence Vauquelin à Lomme, une centrale photovoltaïque sera installée afin de produire de l’énergie électrique renouvelable à destination des parties communes et des logements de nos locataires.

Les travaux démarreront au cours du 2ème semestre 2021 pour le solaire thermique et au cours du 1er semestre 2022 pour les sites équipés d’une centrale photovoltaïque. A terme, les locataires pourraient bénéficier d’un gain de 50 à 70 € selon les résidences. Si l’expérimentation se révèle concluante, Partenord Habitat pourrait étendre ces procédés à l’ensemble des logements de son patrimoine présentant des caractéristiques similaires aux six premiers sites.

Cette démarche s’inscrit dans l’ambition collective portée par le CORÉSOL, collectif régional d’acteurs du solaire en Hauts-de-France fondé par la Région, le CD2E, le CCIR et l’ADEME.