Rexpoëde : « La réhabilitation nous permet une économie de 50 € par mois ! »

La préservation du pouvoir d’achat est un enjeu phare de notre activité dans la mesure où les dépenses liées au logement impactent largement et de plus en plus le revenu disponible des ménages, en particulier des plus modestes. Nous intégrons pleinement cet enjeu économique et social en agissant sur le couple loyer/charges dans l’objectif de contenir la perte, voire de retrouver un peu de pouvoir d’achat.

Partenord Habitat a procédé, dans la cadre de son plan stratégique énergétique et environnemental, à la réhabilitation de 36 logements individuels. Le remplacement du chauffage électrique par une installation de chauffage au gaz avec production d’eau chaude sanitaire par une chaudière à condensation, la mise en place d’une VMC hygroréglable, l’isolation des combles, le remplacement des portes d’entrées, velux et fenêtres ont contribué à ramener les maisons de l’étiquette G à l’étiquette C. Le coût des travaux s’élève à de plus de 26 000 € par logement.

Quelques chiffres…

Notre plan stratégique énergétique et environnemental vise à ramener 14 000 logements étiquetés E, F ou G en étiquette C, pour un budget de 490 M€, budget que nous avons augmenté de 75 M€ pour compenser l’effet de la loi de finances 2018.

Cet objectif est aujourd’hui réalisé à plus de 37%.

La part des logements étiqueté A, B, C est passée de 35% à 43%, à l’échelle de l’ensemble de notre parc alors que celui-ci a connu une croissance des dernières années de près de 8%.